9e Saison (2018-2019)

9e saison

Institut Confucius de l'université Paris Diderot en collaboration avec le Centre de documentation sur le cinéma chinois de Paris

Programme de l’année 2018-2019

Le programme de cette 9e saison du cycle « De l’écrit à l’écran » débute, comme de coutume, avec un regard rétrospectif sur quelques classiques, cette année de la fin des années 1940, période prolifique dont on ne parle pourtant pas beaucoup car les films réalisés ces années-là sont peu connus et rares à trouver.

Nous commencerons par un hommage au grand dramaturge Wu Zuguang (吴祖光), avec un film de 1949 bien peu souvent projeté, suivi de deux films de 1947, l’un de Jin Shan qui est l’un des grands classiques des films de guerre de l’époque, et l’autre complètement différent : une comédie de Sang Hu, écrite par Zhang Ailing.

La dernière séance de cette première partie du programme sera consacrée à des courts métrages d’animation, un classique de1981, et cinq plus récents, des années 2009-2014, qui ont pour caractéristique commune d’être adaptés de Contes du Liaozhai de Pu Songling.

Cela nous amènera au mois de décembre, avec une proposition de quatre séances " hors les murs", en l’occurrence au musée Guimet où est programmée une série de quatre films des années 1980, autour de « La Terre jaune » dans une copie rare de 35 mm, sous-titrée par Sylvie Gentil dont ce fut le premier travail de traductrice.

Dans la seconde partie de l’année, nous avons scindé le programme en deux : une première série de cinq films en hommage à des réalisatrices. Les femmes sont en effet rares dans la profession, et trop souvent éclipsées par leurs alter egos masculins. Le CDCC se joint à un mouvement d’hommage partagé par un grand nombre de festivals cette année, dont celui du cinéma chinois de Paris, du 28 novembre au 6 décembre 2018.

Et pour finir l’année, nous conclurons avec deux films dont l’un a fait le tour des festivals en 2011-2012, et l’autre est tout simplement le dernier réalisé par Feng Xiaogang.

Programme établi par Marie-Claire Kuo-Quiquemelle, Brigitte Duzan et Luisa Prudentino

Tous les films sont en VO, en règle générale avec sous-titrage français, sauf indiqué (STA : s/t anglais)

Séances les jeudis à 18 heures

Présentées et animées par Brigitte Duzan et Luisa Prudentino.

Films du cycle

25 octobre 2018

Douce jeunesse

de Wu Zuguang
Les classiques méconnus Années 1947-1949  

Réalisé en 1947 à Hong Kong où, comme beaucoup d’artistes et d’intellectuels de l’époque, Wu Zuguang s’était établi après la guerre, « Douce jeunesse » (《莫负青春》) est adapté dans un style poétique très riche ; il est traité comme une sorte de comédie musicale, avec la grande actrice et chanteuse Zhou Xuan (周璇) interprétant les intermèdes musicaux dont les chansons ont été écrites par Wu Zuguang.
Lire
8 novembre 2018

Sur la Soungari

de Jin Shan
« Sur la Soungari » est l’histoire de deux jeunes dont les rêves de mariage sont brisés par l’attaque surprise de Shenzhen par les Japonais et l’invasion de la Mandchourie qui s’ensuit en septembre 1931. Les villageois s’organisent pour lutter contre l’agresseur qui commence à massacrer la population et à organiser le travail forcé pour construire des fortifications… Le rôle féminin principal de Niu’er (妞儿) est interprété par la grande actrice Zhang Ruifang (张瑞芳) dont c’est le premier rôle au cinéma.
Lire
6 décembre 2018

Vive ma femme

de Sang Hu

Ce film est l’histoire d’une femme à la forte personnalité qui fait face avec habileté aux infidélités de son mari. Après avoir fondé son entreprise avec des fonds avancés par son beau-père, celui-ci délaisse son épouse. Mais il fait faillite et se réconcilie avec elle.

Histoire anodine au départ, cette comédie de mœurs est mise en scène et interprétée avec tant de brio qu’elle en est devenue une brillante satire sociale.

On est surpris de voir le scénario signé Zhang Ailing, mais c’était son gagne-pain à l’époque.
Lire